06 61 69 61 70 corinne@facilacliker.fr
Sélectionner une page

Si on devait définir un réseau d’entrepreneurs, on pourrait parler d’une organisation communautaire basée sur :

  • l’échange
  • l’entraide
  • le développement d’affaires

Tout nouvel entrepreneur se pose la question : comment faire connaitre mon activité ou mes produits au plus grand nombre ? La plupart du temps, les réseaux sociaux sont privilégiés pour démarrer son activité car :

  • ils sont gratuits
  • Ils sont ouverts 24h/24h
  • Ils ont une audience exponentielle
  • Ils sont simples d’utilisation

Mais au bout de quelques temps, l’entrepreneur s’aperçoit que les réseaux sociaux ne répondent pas à toutes ses attentes. Il est utile alors d’aller rencontrer localement des personnes. Cela permet d’échanger, de communiquer sur son activité, de créer du lien professionnel, de “se voir en vrai” et non plus virtuellement.

Vous vous posez encore la question : Pourquoi y participer ? Voici quelques éléments de réponses afin de vous y aider (issues d’une enquête réalisée le 23/11/2020 auprès de 200 personnes via un questionnaire en ligne avec un retour de 44 réponses).

camembert-années-activité-reseau d entrepreneurs

Les Motivations pour adhérer à un réseau d’entrepreneurs

Pour agrandir son réseau

Selon l’enquête, vous êtes 82% à vouloir agrandir votre réseau. c’est donc la motivation première : entrer dans un réseau permet d’aller à la rencontre d’autres entrepreneurs venant de tous les horizons.

“Faire partie d’un réseau d’entrepreneurs favorise des rencontres avec des personnes de divers horizons professionnels. Ces rencontres m’ont permises de retravailler sur ma communication, refaire toutes mes photos professionnelles.” Fabienne

Pour se faire connaitre

“Le réseautage est une source de jouvence pour l’entrepreneur. Le réseau est un outil important pour la notoriété de son entreprise….” Dominique

Effectivement, 73% des sondés sont unanimes pour considérer les réseaux comme un lieu pour se faire connaitre. Bien sur, cela demande quelques apprentissages au début comme :

  • apprendre à pitcher (présentation de son activité en quelques minutes afin d’aller à l’essentiel) ou l’art de la prise de parole en public
  • aller à la rencontre d’entrepreneurs qu’on ne connait pas et trouver un centre d’intérêt dans la discussion
  • savoir à qui on s’adresse : prospects, clients, prescripteurs, partenaires, etc

“…Mais il faut l’aborder avec d’autres besoins, d’autres projets que celui unique de trouver de nouveaux clients. L’information, l’écoute et la bienveillance sont essentiels dans le développement de votre activité et présents dans quelques clubs réseaux.” Dominique

Pour rechercher des partenariats

En troisième point vient la recherche de partenaires pour 57% des sondés.

“Les réseaux sont très importants pour se faire un relationnel professionnel solide et pérenne.” Graziella

Tout à fait : accorder sa confiance à d’autres professionnels en vue de créer des partenariats demande à apprendre à se connaitre. Rien de tel que les réseaux pour se rencontrer régulièrement, échanger sur des sujets d’actualité et vouloir collaborer sur des projets.

“Je fais  partie d’une coopérative sous contrat CAPE, ce qui permet aussi des rencontres entre entrepreneur.es et parfois même de collaborer ensemble.” Laetitia

“Rencontrer de nouveaux partenaires est très enrichissant et va parfois bien au-delà d’une simple collaboration pour évoluer ensemble sur un projet.” Pascale

Pour sortir de l’isolement

Sortir de l’isolement, pour 50% des sondés, est une bonne motivation pour intégrer des réseaux et des clubs d’entrepreneurs.

“Faire partie d’un réseau c’est pour moi des ouvertures sur des mondes professionnels, des liens, c’est aussi apprendre des autres.” Isabelle

En effet, aller à la rencontre d’autres entrepreneurs permet d’ouvrir son esprit vers d’autres pratiques professionnelles. Cela permet d’échanger aussi avec des pairs qui ont parfois les mêmes problématiques.

“Adhérer à un réseau d’entrepreneurs, je n’y vois que des bénéfices : rompre l’isolement du dirigeant, rencontrer ses pairs, augmenter sa visibilité, générer du business ou de la recommandation.” Corinne C

Mais aussi, sortir de l’isolement permet, pour tout entrepreneur, de casser la routine et de sortir de “chez soi” (en présentiel ou en visioconférence). Alors, mieux vaut bien choisir son réseau dans ce cas là !

“Un point différenciant important pour moi : la convivialité !” Luce

Pour participer à des speed business

Qui n’a jamais participé à des tables rondes de 4 à 6 personnes communément appelées des “speed business” (attention à ne pas confondre avec les speeds dating 😉). Tout réseau qui se respecte propose “son” speed business qui permet :

  • de présenter  son activité, ses produits, son actualité
  • d’échanger ses cartes de visite afin de garder une trace du contact
  • de demander des recommandations spécifiques et ciblées
  • de prospecter efficacement

Pour 36% des sondés, c’est l’étape incontournable de faire partie d’un réseau.

“Le bouche à oreille est, à mon sens encore aujourd’hui, le meilleur moyen pour se faire connaître.” Laetitia

En effet, le réseau va permettre une mise en relation par le bouche à oreille et la recommandation qualifiée. Tout le monde est unanime pour vous dire que cela fait gagner du temps.

“Adhérente au club depuis 3 mois, j’en suis ravie. J’ai avancé plus vite en 3 mois qu’en 6 mois toute seule.” Noémie

“Rien de mieux que le bouche-à-oreille ! Les membres d’un même réseau pro sont les meilleurs commerciaux qui puissent exister.” Pascale

Pour faire de la veille

En dernière position, pour 14% des sondés, faire partie d’un réseau permet de faire de la veille. En dehors des réseaux sociaux, rien de tel que de faire partie d’un réseau professionnel pour aller à la rencontre de ses pairs et de comparer ses points de vue sur le métier.

“Faire partie de ce réseau me permet d’échanger sur les pratiques de mon métier. Les technologies évoluent tellement vite que je n’ai pas le temps de tout essayer. J’en profite pour demander des conseils.” Corinne M

What Else ?

Pour prospecter

“Le réseautage m’a amené mes premiers clients, qui ensuite m’ont eux-mêmes apporté les clients suivants. Convaincu de la pertinence de ce système de prospection commerciale, j’ai ensuite souhaité créer mon propre réseau. C’est chose faite depuis début 2020 !” Hervé

Bien sur que le réseau permet à tout entrepreneur de prospecter. Cela permet d’affuter ses arguments et de mettre en place ses objections, en toute bienveillance !

Pour s’entraider

Combien d’entrepreneurs démarrent leur activité avec des questions et n’arrivent pas à trouver de réponses. Le réseau est le lieu privilégié pour s’entraider, s’échanger les expériences, parfois même consoler quand ça ne va pas du tout.

“C’est un apport de connaissances complémentaires et avis important sur notre activité. De mettre en avant et résoudre nos défauts et de réajuster tout ceci afin de proposer le meilleur de nous-mêmes dans la valorisation de notre prestation et produits proposés. De la bienveillance pour tous.” Sarah

Pour les thématiques abordées

Beaucoup de réseaux sont généralistes mais certains peuvent être “spécialisés” en fonction de votre activité. Il est donc important de le choisir en connaissance de causes afin que les échanges soient productifs. Rien de plus énervant quand on a l’impression d’y perdre son temps.

“Le moins évident est de trouver le club d’affaires qui colle le plus à votre état d’esprit et soit “efficace” en termes d’échanges.” Laure

Certains réseaux offrent également des ateliers animés par les membres eux-mêmes. Cela permet à chacun qui souhaite animer un atelier de se faire connaitre. En plus d’apporter des connaissances aux autres membres, cela permet de faire monter en compétences sur des sujets bien spécifiques.

“J’ai choisi ce réseau (qui d’ailleurs, avant d’être un “club” est un syndicat) parce que le nombre et le format des événements sont riches. Je peux ainsi mieux adapter ma stratégie et ma disponibilité aux objectifs recherchés.” Larry

Combien de réseaux

La question sur le nombre de réseaux auxquels vous allez participer est surtout fonction de votre disponibilité et de vos objectifs de développement.

Pour la majorité (59% des sondés), participer à un seul réseau est assez chronophage. Alors que d’autres participent à 3 réseaux (16% des sondés) ou plus (11% des sondés). Tout est donc question d’organisation mais aussi de budget (certains réseaux sont gratuits mais la majorité demande une adhésion).

camembert budget réseau d entrepreneurs

Le budget

Participer à un réseau peut être considéré comme des frais à part entière car cela va permettre le développement de votre entreprise : frais de prospection, frais de communication, etc. Voici les résultats de l’enquête concernant ce sujet :

Bon nombre de sondés (36% cumulés) consacrent un budget inférieur à 100€, ayant une activité qui démarre ou au contraire, ayant plus de 8 ans d’activité.

A l’inverse, 28% des sondés (cumulés) consacrent un budget supérieur à 500€, ayant une activité pour moitié entre 1 à 3 ans et l’autre moitié entre 4 à 7 ans.

27% des sondés consacrent un budget de 250€ à 500€ annuel, ayant une activité depuis plus de 3 ans.

Mais il n’y a pas que le prix à tenir compte. La disponibilité de chacun va orienter le choix de ses réseaux.

afterwork-reseau d entrepreneurs

A quel moment de la journée

Pour beaucoup, vous préférez réseauter en fin d’après midi (43% des sondés) en “after work”, en mode détente avant de rentrer chez soi.

Vient ensuite le “before work” pour 39% des sondés, c’est-à-dire tôt le matin en mode petit-déjeuner, ce qui permet de bien démarrer la journée et d’être opérationnel dès 9h.

Pendant que 36% des sondés réseautent en soirée en mode “diner”. Attention, prévoir un budget supplémentaire pour payer le repas (souvent non compris dans le prix de l’adhésion).

Enfin, 25% des sondés réseautent en milieu de journée, souvent avec une réunion qui démarre vers 11h et qui se poursuit autour d’un déjeuner. Là aussi, prévoir un budget supplémentaire pour le prix du repas.

Notez que depuis le confinement en mars 2020, les habitudes ont bien changé et les réseaux s’organisent de plus en plus en visioconférence. Cela permet de garder le lien et cela enlève bien des contraintes (temps de trajet notamment). Par contre, pour ceux qui aiment réseauter autour d’un bon verre ou d’un bon repas, réseauter en visioconférence perd un peu en convivialité !

Les Freins pour adhérer à un réseau d’entrepreneurs

Comme j’ai évoqué les motivations en premier lieu pour aborder votre participation ou non à un réseau d’entrepreneurs, certaines objections peuvent venir freiner votre ardeur à y adhérer.

Sans surprise, la majorité (52% des sondés) invoquent le prix de l’adhésion. C’est pourquoi beaucoup d’entrepreneurs n’adhèrent qu’à un seul réseau.

Mais il faut également ajouter les problèmes d’horaires (pour 46% des sondés) car la journée n’est pas extensible ! Participer à un réseau est chronophage et vous devez faire attention au moment idéal de la journée pour y participer, en fonction de l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

Attention également au temps de trajet (pour 20% des sondés) et aux frais annexes (pour 18% des sondés). Le lieu doit rester à proximité (du lieu de travail ou du domicile) et les frais de repas doivent rester sur une moyenne de 20€ à 25€ pour rester abordables.

Conclusion

Vous l’aurez compris, participer à un réseau d’entrepreneurs est passionnant car vous allez rencontrer des entrepreneurs tout aussi motivés que vous pour échanger sur vos activités respectives.

Pour ma part, j’ai commencé mon activité avec 2 réseaux en before work et after work. J’ai adhéré à un 3ème réseau plus spécialisé car il propose des rencontres le samedi matin. Depuis début 2020, je privilégie les réseaux où je peux travailler en mode collaboratif, ce qui correspond mieux à mes valeurs.

Voir mes réseaux  Voir mes partenaires