06 61 69 61 70 corinne@facilacliker.fr
Sélectionner une page

A la question : quel statut as-tu choisi en tant qu’indépendant ? Je réponds : je suis entrepreneur salarié dans une CAE (Coopérative d’Activités et d’Emploi). Mon interlocuteur m’interroge prudemment : c’est quoi ce statut ?

Statut d’entrepreneur salarié

C’est travailler comme un indépendant mais au sein d’un collectif en bénéficiant d’un CDI avec tous les droits et avantages du salariat.

Effectivement, ce statut est assez récent car il fait suite à une loi du 31 juillet 2014 sur l’économie sociale et solidaire (mise en application par le décret du 27 octobre 2015). Il permet à chaque entrepreneur de sécuriser son parcours professionnel donc in fine de sécuriser son parcours de vie.

La différence avec le portage salarial

Le portage salarial offre quasiment les mêmes avantages que la CAE pour un statut salarié. Par contre, il s’adresse essentiellement à des activités de consultant, coach, formateur, négociateur, ingénieur, services externalisés, etc.

Sont exclus les professions réglementées et les services d’aide à la personne.

Le salarié porté doit démarrer avec une mission déjà en place.

Alors que la CAE s’adresse à tous les secteurs d’activité (l’artisanat, les services aux entreprises et aux particuliers, le bâtiment, le commerce, l’événementiel, etc).

Le porteur de projet démarre par un contrat CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise qui permet à chaque porteur de projet de lancer et tester son activité en toute sécurité) d’une durée d’un an renouvelable 2 fois (3 ans maxi). Cela lui permet d’avoir une couverture sociale et juridique et de mutualiser les frais incombant à une entreprise (assurance, comptabilité, gestion administrative et commerciale, etc).

Une différence supplémentaire, mais de taille, est qu’un entrepreneur salarié peut devenir “associé” de la CAE. Il participera alors à l’animation et à la gestion de la CAE.

Pour tout connaitre sur le statut d’entrepreneur salarié dans une CAE, je vous recommande de lire cet article détaillé.

Mon démarrage en Freelance

A la création de mon entreprise en novembre 2012, j’avais choisi le statut d’autoentrepreneur en complément de mon activité salariée dans une médiathèque à mi-temps.

En 2018, j’ai voulu changer de statut car j’atteignais le seuil des 34 000 € annuels de chiffres d’affaires et j’allais devoir appliquer la TVA sur mes prestations de service. J’avais également des frais de plus en plus importants que je ne pouvais pas déduire de mon chiffre d’affaires.

Entrée à la CAE IMPULS’IONS

J’ai fait connaissance avec une personne entrepreneure salariée lors d’un échange dans un réseau toulousain (Place des Freelances l’Union) qui m’a expliqué qu’elle faisait partie de la CAE IMPULSIONS.

J’ai ensuite participé à une matinale pour les invités et j’ai pu comprendre les avantages d’adhérer à la CAE par rapport à la microentreprise.

J’ai signé mon contrat CAPE en juin 2018 et je suis maintenant entrepreneur salarié (voir article Réseau CAE Impuls’ions).

Mes missions à la CAE IMPULS’IONS

  • Je suis référent formation au sein de la CAE : j’accompagne et je forme les formateurs aux outils digitaux (logiciel DIGIFORMA pour la création des sessions de formation) ; je supervise les documents créés par les formateurs (conventions, programme, feuilles émargement, évaluation, etc).

  • J’accompagne la CAE à la mise en place du référentiel national qualité QUALIOPI : j’explique les enjeux d’une certification qualité auprès des formateurs et je les informe des bonnes pratiques à mettre en place.

Les valeurs à la CAE IMPULS’IONS

  • accompagnement : le membre ne démarre jamais seul et est accompagné dans son projet avec un coopérateur pour fixer objectifs et développement dans de bonnes conditions
  • collaboration : chaque membre peut venir à une des journées mensuelles animées par Larry BAUDRY pour apprendre à se connaitre par une présentation, à échanger sur nos problématiques, à se former (soit par un membre lui-même, soit par un atelier à thème en vidéo, etc)
  • bienveillance : chaque membre cherche à collaborer et à donner le meilleur de lui-même au travers d’ateliers de créativité, d’événements organisés
  • échange de bonnes pratiques : entre membres du même secteur professionnel ou par des ateliers à thème organisés par des membres (les formateurs pour se préparer au référentiel qualité, les digi-teliers pour la communication, etc)
  • convivialité : des journées pique-niques, des weekends cohésion pour apprendre à se connaitre en mode familial (chacun vient avec son conjoint.e et enfant.s), des soirées événements, etc

Les interactions durant le confinement (du 17 mars au 10 mai 2020)

Je ne pourrai finir cet article sans parler de ce que nous avons vécu durant ce confinement et comment toutes les valeurs de la CAE Impuls’ions se sont mises en action. Grâce à la visioconférence avec différents outils de conférence en ligne, nous avons pu continuer à nous voir et à nous connaitre sans qu’il n’y ait la barrière de la distance (de la Bretagne à l’Île de la Réunion).

Les ateliers en visioconférence

Paradoxalement, au lieu de nous isoler, le confinement nous a rapprochés car toutes les semaines, un membre organisait une visioconférence pour tous :

  • l’atelier compta-thé organisé et présenté par Nathalie ROUSSE pour comprendre son bilan, connaitre la différence entre immobilisations et amortissements, les différents taux de TVA, etc
  • l’atelier des formateurs organisé et présenté par moi-même pour apprendre ensemble l’utilisation du logiciel DIGIFORMA et comprendre le référentiel qualité
  • le Digi-telier organisé et présenté par les corsaires du web (Emmanuel CLEMENCE, Isabelle CAMUS et Philippe GOURON) pour échanger sur les différents modes de communication (réseaux sociaux, sites internet, gestion des avis clients, les influenceurs et les partenariats, etc)
  • l’atelier du Pitch organisé et présenté par Jean-Louis THOUMAZET pour savoir se présenter de façon percutante
  • réunions pour la mise en place du chômage partiel envers les membres de la CAE touchés par la baisse d’activité, organisées et présentées par Jérôme ROUSSE
  • les ateliers anim’action organisés et présentés par Larry BAUDRY avec la désormais célèbre roue “Impulsette”
  • les ateliers occasionnels : réflexologie faciale organisé et présenté par Claire OGRODOWSKI ou manger sainement organisé et présenté par Arielle UCHEDA
  • les “remue-méninges” du #jourdapres pour verbaliser ce qu’on allait bien pouvoir mettre en action dans un monde à faire évoluer
  • les web apéros à thème, organisés par qui le voulait bien !

 

Devenir entrepreneur à la CAE IMPULS’IONS

Si vous aussi, vous voulez démarrer votre activité en toute sécurité et sérénité, Contactez-moi pour vous inviter à la prochaine réunion mensuelle !